• Il y a une fleur que j'aime, presque plus que toute autre : La Marguerite...

    Petite j'en faisait des bouquets, qui venaient bien souvent de ce jardin...

    Dans le language des fleurs, la marguerite représente l'innocence et la droiture.
    Largement ouverte, elle est une image de confiance et de simplicité.

    Les jeunes feuilles peuvent être mangées en salade.
    Avec les fleurs séchées, on peut aussi tirer un thé doux de l'infusion de la fleur.

    Elle est de la même sous-famille que la camomille et possède des propriétés semblables: calmantes, astringente, digestives et antispasmodiques.






    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks



  • Mes cerises préférées sont les Montmorency, j'adore les cerises à l'eau de vie...
    Les première cerises que j'ai mangé, viennent de ce cerisier...
    Elles s'appellent aussi les gaudrioles, allez comprendre...

    Faire de la cerise à l'eau de vie :

    Pour faire 2 litres :

    - 1 litre d’alcool pour fruits
    - 2,5 kg decerises Montmorency, griottes ou anglaises, pas trop mûres et sans taches
    - 200 g de sucre semoule

    Coupez les queues à 2 cm du fruit, essuyez-les avec un torchon.
    Remplissez le bocal avec les cerises au fur et à mesure que vous les préparer. Couvrez d’alcool et fermez hermétiquement.
    Laissez reposer 1 mois, ouvrez le bocal, versez le sucre et refermez le bocal.
    Trois jours après remuez le bocal pour bien dissoudre le sucre.
    Recommencez l’opération deux fois à trois jours d’intervalle.
    Lors du dernier remuage, goutez pour vérifier le dosage en sucre.
    Refermez le bocal et rangez-le dans l’obscurité.
    Attendez au moins 2 mois pour consommer.

    Délicieux après un petit café, après le déjeuner...


    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Alors quand nous regardons tous un film à la télé, et nous savons que c'est un film.
    Cependant, lorsque nous sommes devant une télé réalité, rien que le nom trompeur du concept, nous fait croire que rien n'est manipulé !
    Hors, ce n'est pas le cas, du tout.
    Comme beaucoup d'entre vous, il m'est arrivé de regarder des télé réalités, que ce soit star ac', nouvelle star, secret story, et j'en passe surement. En effet ce concept est présent depuis près de 10 ans sur nos chaînes de télévision.
    Il m'est alors arrivé, je le sais, souvent à contre courant, de prendre en affection l'un ou l'autre des candidats, les plus récriés.
    Tout comme Tatiana, qui m'a beaucoup émue, Xavier que j'ai compris, ou bien Alice que j'ai adoré.
    En effet, j'ai appris depuis toute jeune à ne pas me fier à ce que me montraient des caméras de télévision.
    Lorsque l'on a une personne devant soit, et que nous devisons ensemble face à face, ça c'est de la réalité.
    Mais visionner un MONTAGE qui ne montre que quelques minutes sur une journée, voir sur 3 jours, c'est obligatoirement de la DEFORMATION !
    En effet, on ne voit pas tout, et en ce cas, on peut faire dire n'importe quoi.
    Hier soir, je regardais Pékin express, et là je vois l'une des candidates se blesser au poignet alors qu'elle a déjà un bandage. Ma pensée : ce n'est pas dans l'ordre chronologique.
    Ceci dit, j'espère qu'elle va mieux, car elle semble s'être fait très mal.
    Deux candidats retiennent toute mon attention : Christopher et Anthony.
    Hier ce fut un florilège, alors qu'au vu des premières diffusions, je m'étais rendue compte, que dans ce concept, ils étaient voués à passer pour des méchants, on s'est vraiment laché lors du montage !
    Car comme vous le savez tous, ce concept racolleur sert surtout à créer de l'audimat.
    Donc pour mieux coller à nos âmes de ménagères de moins de cinquante ans, comme le pensent les publicitaires, on nous crée des binômes facilement repérables :
    - les gentils
    - les amoureux
    - les méchants
    - les pauvres
    - les bourgeois
    - les dynamiques
    - les mous
    regardez bien, si, si, vous allez ainsi tous pouvoir les identifier !
    Attention, pas de méprise, je n'ai rien contre ces binômes...
    Donc pour en revenir à cela, le florilège, alors qu'il dépendait entièrement d'une règle du jeu, était de faire passer Anthony pour le méchant.
    Dans ce jeu un concept très mignon, n'est pas ?
    Le rôle du pousseur, et celui du ralentisseur dans des binômes recomposés pour l'occasion.
    Là ou la course se perd en tant que telle, mais prend tout son piquant pour le téléspectateur lambda, vous savez celui qui s'identifie...
    Il n'y a pas eu, de l'histoire de ce jeu, une seule diffusion de cette étape (pousseurs/ralentisseurs), sans que les personnes ne s'étripent, les uns comme les autres prenant leurs rôles à coeur.
    Cependant, qu'est ce que ce genre de séquence peut générer dans nos foyers ?
    - j'ai vu sur des forums, des personnes crier à la haine contre le binôme
    - je les ai vu se faire insulter dans d'autres forums
    - j'ai aussi vu des personnes au fait des règles, et assez intelligentes pour se faire leur propre idée.
    J'ai alors réfléchis au but, plus ou moins destructeur, de ce genre d'image.
    Certes, on participe à une émission, dans le but de se faire reconnaître (bien souvent par nos proches), de gagner quelque chose (pour faire un beau voyage, construire une maison...), voir de démontrer ses capacités, sportives, intellectuelles ou autre.
    Le risque avéré de ces montages, est cependant pour certains, de paraître détestables aux yeux d'autres.
    Les montages sont tellement bien faits, que même chez les autres candidats, le doute s'installe, et pour la personne fragile, une identification trop facile au téléspectateur lambda, peut générer un doute, voir une colère alors que c'est juste un montage, où l'on fait dire ce que l'on veut.
    Dernièrement, on m'a demandé ce que je pensais d'un candidat, ainsi malmené à la télé, et qui de ce fait avait peur de son image !
    J'ai répondu au questionneur que je savais que c'était de la télé réalité, et qu'il ne s'inquiète pas.
    Mais au vu des écrits sur les forums, je me pose cette question :
    - nous sommes combien à faire la part des choses, moins de 10% ?
    toujours est il que je me demande si à force d'aller trop loin dans les montages, les concepteurs ne voient pas ce qu'ils peuvent ainsi créer :
    - des deprimes
    - des familles qui se cassent, si, si j'en ai déjà vu
    - des personnes qui confondent réalité et monde virtuel..
    On ne peut pas choisir n'importe qui, pour décider ainsi de détruire son image, il faut absolument que le candidat soit très fort, voit un psy.
    Surtout quand sur le blog des candidats, sur le site de m6, on rejette tous les commentaires normaux pour ne laisser que les plus violents !
    le genre de comm' laissé par le modérateur :
    "fuck antony se conard vivvemen kil parte de l'aventure ce conar "
    "putin srx chu dacor vek' ludivine ! kes joré voulu kil se fasse mal antony !! putin mé kes kil é mongol se ga !! "
    "Anthony sa aurais etait bien fait pour toi si tu te serais fait mal!!!!"
    Elle n'est pas belle l'éthique d'm6, non ?
    Car si il est tès aisé de détruire, il est beaucoup plus mal aisé de se reconstruire.
    Ce que j'ai retenu de cet épisode, c'est surtout l'immense amitié sans faille qui unit les deux candidats.
    Lorsque Christopher passe en voiture devant le groupe, il ressent la tension qui y règne.
    Lorsqu'Anthony voit la candidate sans Christopher, il n'hésite pas une minute, et saute du véhicule en marche.
    Ce qui est extrémement dangereux.
    Une amitié comme ça c'est comme un diamant, elle est très rare, et surtout n'a pas de prix.
    Ce qui m'a aussi intrerpellée, c'est lorsqu'Anthony dit :
    - Jacky c'est un père pour moi, c'est un modèle.
    Anthony n'a pas eu de père, il a trouvé en Jacky un modèle de référence, et un vrai papa.
    Je me suis dit, que si tous les hommes avaient les valeurs de Jacky, toutes les familles seraient alors très heureuses.
    Ses valeurs familiales, profondément ancrées sont celles de la droiture, et de l'intelligence.
    Alors, que diantre !
    Ne restez pas un spectateur lambda, alle
    z plus loin dans votre raisonnement.







    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  •  

    Suite à vos nombreuses demandes...

     



    Bonjour,
    vous connaissez ces deux là ?


    Un jour de l'année dernière :
    - heu m'man, tu sais je me suis inscrit à ...  !
    - ouah, c'est génial, j'espère que tout marchera bien pour toi, tu t'es inscrit avec qui ?
    - avec C. !
    Ouahhh, je le connais depuis bien longtemps C., il est très sympa, très calme, et nous avons de bons rapports tous les deux...
    c'est un des meilleurs copains de mon fils A...
    l'autre copain étant N...

    Rôle de la maman dans l'histoire :
    attendre avec anxiété les résultats des  convocations...
    et surtout EVITER DE SE RONGER LES ONGLES, que diantre !

    Mois D'aout :
    - M'man, nous allons faire un tour de France en stop avec C. !
    - Heu oui, veux tu que je vous balise le tour de France avec mes collègues ?
    en pensant, rassurée, qu'allant être accueillis par mes nombreuses collègues, ils ne risquaient pas grand chose...
    - NON, on ne fait pas un tour de tes collègues !!!
    bouhhh, prévoyante, j'ai quand même fait un balisage avec mes collègues, au cas ou....

    Les voila partis, 10 jours à baliser sérieux, vont ils s'en sortir ?
    oui, car me connaissant bien, mon fils m'appelle tous les jours, en me donnant de leurs nouvelles...
    ils sont partis avec un camescope pour suivre leur aventure.
    et.....

    Plusieurs jours plus tard :
    - M'man, ça y est, on est selectionné !!!!
    - génial, tu me diras ce dont vous avez besoin, ok ?


    Avec la maman de C., on décide de faire certains achats chacune de notre coté, pour nos deux loulous, elle se charge de certaines choses, et moi d'autres...
    Prévoyantes on achète de tout, chapeaux, capes de randonneurs, chaussettes, couteaux suisses, torches, etc...

    et un certain jour ils partent....

    Nous nous téléphonions tous les jours, avec la maman de C., afin de nous soutenir et de nous donner des forces dans cette épreuve.
    Mais où sont ils, vont ils bien ?



    Ils sont revenus, oui.
    Ils attendent avec impatience,  et.... nous aussi...


    Ce soir, vous le comprendrez, je serai devant mon poste de télévision...


    Maryn...


    Voila, je les ai regardé ce soir, et je les ai aimé...

    Comment ne pas être fière de son fils et de son ami Christopher, n'est ce pas ?

    Comment dire....

    Je t'aime mon fils... Anthony.

    à 3h54 le 25/04/09


    maryn...


    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks




    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique