• Carte 1 : l'infini :

    cela me fait penser à la continuité, à la durée...
    le chiffre 8 ainsi posé, veut dire pour moi, qu'il n'y aura rien, ni de haut, ni de bas...
    au fond on distingue un personnage sur une boule, je pense là au petit prince...
    personnage qui ne peux bouger, car des branchages l'en empèchent...
    donc pour moi cette boule vous permet d'avancer aussi, mais uniquement dans la continuité....
    l'infini représente pour moi ce que l'on ne peut pas atteindre en quelque sorte, il y a l'infini petit et l'infini grand.
    Ici, je prends cette carte comme quelque chose qui va durer dans le temps, quelque chose qui avance. on a l'impression que ce 8 couché (symbole de l'infini) est en relief et que c'est un vaisseau qui avance vers la planète que l'on voit au loin ou alors qu'il s'en va de cette planète...
    Je n'avais pas imaginé un petit prince là bas. Je voyais une planète qui grandissait avec cette excroissance...
    Cette carte me parait à la fois positve et négative. Cela dépend des cartes auxquelles elle est associée.
    On voit aussi sur le côté du rouge, donc un soleil par exemple... on va vers quelque chose de mieux même si cela n'avance pas toujours assez vite.
    Donc en résumé c'est une histoire de quelque chose qui dure et s'éternise... cela peut donc être une situation agréâble comme une mauvaise situation, mais je pense que l'on doit avancer même si cela n'est pas simple et que tout va s'éclaircir et s'apaiser. C'est un processus par lequel il faut passer.


    Carte 2 :Le foyer :


    Cette carte me semble très chaleureuse et surtout cloisonné en quelque sorte. on a l'impression d'être observateur d'une scène personnelle.
    Il me semble que cela représente la famille, les amis très proches. on peut aussi y voir la construction d'une vie à deux. C'est une carte douce et qui peut parfois donner l'impression d'une pause sur le temps, d'un retour vers un moment de l'enfance, du passé.
    c'est surtout la famille il me semble.
    déjà, il y a l'orangé de l'atre, la chaleur du foyer.
    le chien, qui représente, pour moi, la fidélité....
    le nounours, lui représente les enfants.
    donc pour moi cette carte peut représenter la réunion d'un couple, ils resserrent leurs liens, car le chien et le nounours, sont tous deux ressérés autour du feu...
    peut être aussi une naissance possible...
    il y a du bois, qui pour moi représente la solidité...
    cependant, ce bois est sur du sable, donc les bases ne sont pas encore bien établies, mais cela tend à s'arranger...
    les nuages noirs, semblent partir au loin, fin de turbulences...
    La carte du foyer me donne une impression de bien-être et surtout de durable puisqu'il y a un arbre vert sur la gauche et un arbre aux couleurs d'automne sur la droite, ce qui représente donc plusieurs saisons, ou une vie : le printemps (la jeunesse) et l'automne (la vieillesse).
    Celle-là est originale dans sa représentation du foyer, parce qu'elle regroupe pas mal de symboles traditionnels dans une mise en scène peu ordinaire.
    Le nounours en peluche parle de l'enfance, le chien de l'amour inconditionnel et de la fidélité, le feu réchauffe, le sable évoque la plage et le retour au port du marin. Là où on s'attendrait à voir éventuellement les mêmes objets mais à l'intérieur d'une maison douillette, on est sur le sable en été avec des éléments de nature plus proches de la campagne.


    Carte 3 : Lui

    celui là me parait timide et interrogateur...
    la lune derrière fait penser à son coté féminin, mais aussi à la nuit...
    il parait assez triste sur cette carte, il y a la lune, donc c'est une carte de nuit. Ce bleu sur la carte est tout de même assez apaisant.
    Je pense que c'est un homme assez proche et qui est là pour faire avancer les choses.
    Visage d'homme typique des créations 3D, c'est un homme virtuel vu au tiers, vêtu de ce qu'on peut penser être une combinaison futuriste, sur un fond de ciel où la pleine lune est masquée par quelques nuages.
    Cet homme est très asexué, il a un regard assez gentil, mais un peu bête aussi. Il est conçu de la manière la plus neutre possible, mais du coup de symbolise pas grand chose.
    On ne voit qu'un côté de son visage. A-t'il quelque chose à cacher ? Pour moi, le bleu et la lune représentent le mystère.


    Carte 4 : Le coeur :


    Une carte avec un joli nom, mais lorsqu'on la voit, on sent qu'elle peut être positive comme négative.
    Le coeur est au loin comme sur un ile ou un iceberg; Il y a au loin un bateau, on ne sait pas trop s'il va acoster ou pas sur cette ile.
    Le soleil vient se coucher juste au milieu du coeur, ce qui rend ce coeur doux et sensible.
    Cette carte représente pour moi l'amour, l'amitié, mais peut aussi suivant les cartes qui l'accompagnent symboliser une peine de coeur, une solitude.
    il semble tout juste émerger de l'océan....
    un amour nouveau, une amitié neuve ???
    le soleil juste derrière réchauffe ce coeur : coeur triste qui réchauffé attire à nouveau vers lui : le bateau, l'oiseau...
    tout semble alors converger vers lui seul.
    l'arc en ciel rayonne autour de lui et de ce qui l'entoure, il réchauffe donc tout ce qu'il touche...
    il semble appuyé sur une ile : solidité de l'union...
    Là le symbolisme est plus intéressant et plus fouillé. Mais correspond-il vraiment à ce qu'on en attend? Le coeur est à moitié pris dans une banquise, le voilier au soleil couchant évoque certes un moment de détente, de voyage, mais c'est aussi prendre le large, le symbole est à double tranchant. Quant à l'oiseau il évoque la liberté, l'envol...
    Cette carte selon moi évoque plus l'amour infini, le don de soi, la spiritualité, mais aussi la liberté dans l'amour...


    Carte 5 : Le corps :

    on dirait presque le penseur de Rodin, sauf que ce penseur là est couché, et que la main derrière lui semble appeler au secours...
    la tête semble triste et abandonnée, rien autour, si ce n'est une montagne au loin...
    montagne aride sur laquelle rien ne pousse...
    des nuages sont présents au dessus de sa tête, mais pas tant que cela...
    aurions nous affaire à une personne somatisante ?
    un pied est derrière, coupé aussi, loin de tout, cette perseonne ne serait elle pas en déstructuration complète ?
    se sentant abandonnée, déprimée ????
    pourtant, il n'y a pas tant de nuages que cela au dessus de sa tête...
    il ya oui en premire plan cette tête sur un sol blanc comme du sable ou de la neige. Au fond il y a cette mais qui appelle au secours ou nous interpelle. sur sa droite, ce n'est pas une montagne que j'ai vu moi, mais le buste d'une femme, sa poitrine et sur la gauche de la main,il y a un pied.
    Cette carte reste assez égnimatique car on a l'impression que le corps a été coupé en plusieurs morceaux et qu'il a été éparpillé... en laissant la tête en avant... cette carte est double pour moi; Elle peut représenter la relation charnelle, l'union de deux personnes, mais aussi le mal être intérieur et le déchirement. cela dépend toujours des cartes qui l'accompagne.


    Carte 6 : 6éme sens :

    Cette carte parle d'elle même... il y a ce six qui trône au milieu de l'a carte entre ombres et lumières.
    Cette carte apparait dans un tirage lorsque la personne écoute ses ressentis, ses impressions... on a la réponse en nous et on sait que l'on veut nous dire...
    tout se lit, tout se devine, nous passons de la lueur à la clarté...
    Nous seuls suivons nos propres intuitions et arrivons enfin à la solution finale...
    une bague se laisse deviner dans le fond, ou bien, est ce le 8 le l'infini ???
    suibre le trait de lumière nous amène sur le bon chemin...
    attention, seulement, le coté obscur est encore trop proche...


    Carte 7 : L'horizon :

    qu'il est beau cet horizon plein de clarté...
    un arbre est posté juste devant, baigné par de l'eau qui elle semble réchauffée par le soleil.
    cet horizon n'est pas une finalité en lui même...
    cependant, tout laisse à croire que nous n'avons pas encore cueilli les fruits de l'arbre, et que celui ci baignant dans l'eau, risque
    de s'amenuiser...
    la lune est chachée par de légers nuages, mais est pleins, il y a donc encore à débroussailler qque peu, et enfin, la solution...
    nous pourrons y voir un peu plus clair...
    les tons chauds de rouge, laissent penser à de l'affection...
     il est vrai que l'on peut voir ce signe infini comme trop gros, grand... mais on peut se demander si l'infini existe vraiment et surtout si on peut le décrire et lui mettre une image dessus : non! donc logique qu'il cache notre avenir en quelque sorte... j'aime bien ce point de vue. Merci de participer à l'étude de chaque carte.
    Donc pour cette carte l'horizon, je la vois comme l'ouverture sur une autre voie en quelque sorte... des jours meilleurs arrivent et il faut continuer d'avancer et de regarder droit devant soi pour aller vers cet avenir qui nous attend. Il faut cesser de regarder derrière soi, de regarder son passé... l'avenir est devant...
    Tout comme toi, je vois cet arbre dans l'eau comme un bon présage, on doit faire en quelque sorte retirer l'eau de cet arbre pour arriver à notre but.... ne pas se décourager.
    je n'avais pas imaginé la lune et il est vrai que j'avais donc vu deux soleils!! un qui se couche et un qui est là bien présent... en fait, c'est comme si on fermait un livre pour en ouvrir un autre, ou plutôt que l'on passait à un autre chapitre de notre vie... qu'une évolution s'achevait et que l'on s'ouvrait à autre chose.
    Cette carte est douce et belle et pour moi, elle reste positve car c'est une ouverture sur autre chose et cette couleur orangée donne une tonalité très douce et très postive à cette carte.


    Carte 8 : L'esprit :

    Ouah, rien que de voir ce jeu d'echecs sur sa tête, j'ai mal à la mienne...
    menfin, heureusement, une porte dans le ciel laisse une ouverture à l'infini...
    cependant cette carte me dit que tout doit être controlé, mesuré, pensé, et surtout réfléchit...
    pas d'action sans une longue reflexion...
    c'est pour moi la carte de l'attente, toute en reflexion...
    l'échiquier représente le temps, l'attente.
    Mais une chose m'interpelle sur cette carte : l'équilibre de cet échiquier alors qu'il n'est pas centré sur la tête.
    Il y a donc cette notion de quelque chose de penser et de réfléchi, mais quelque chose d'impossible car il y a cet équilibre au milieu des nuages avec cette porte sortie de je ne sais où... on a le choix de l'ouvrir ou pas, c'est nous qui décidons si on emprunte ce chemin ou pas.



    Carte 9 : La providence :


    alors là, pour moi qui ne vois pas bien clair, tout est sombre, la riviere les rives de celles ci...
    seule la montagne au bout est un peu mois foncée.
    un arc en ciel semble se dessiner sur la droite...
    tout comme un papillon très lumineux au fond qui ressemble qque peu à un auvent...
    encore plus au fond un point très lumineux aussi, un tourbillon...
    alors, ce que cela me dit :
    nous sommes dans un moment très sombre, on n'a plus confiance...
    cependant, peut être un peu trop lasse, on ne voit même pas les éclaircies (arc en ciel)..
    on avance quand même (rivière), un papillon nous attend au bout pour redemarrer, et ensuite on revient dans le tourbillon de la vie....
    pour moi, cela va se réveiller après une attente, c'est la carte de bonheur après bien des misères....
    je trouve cette carte très douce, avec ce papillon blanc, comme transparent pour moi en fait; le paysage est tranquille et serein.
    Cette carte est très positive pour moi : quelque chose va nous arriver alors que l'on ne s'y attend plus du tout... tout va devenir claire, on doit juste se laisser guider par cette rivière jusqu'au prochain port et là il y a aura une bonne nouvelle, cette petite chose qui nous manque.


    Carte 10 : L'hiver :

    on retrouve toujours cette notion de premier plan et second plan dans la carte. ici nous avons l'impression de nous retrouver dans une grotte, observant le monde extérieur. Il y a cette fleur sur le devant en bas à droite qui arrive à pousser dans ce terrain hostile et froid... comme quoi cette position de repli n'est que provisoire et si on veut, il y a une porte de sortie; Au fond cet océan qui nous appelle et peut nous ouvrir les portes sur le monde et nous ramenait dans le monde, dans la vie de tous les jours, si on le décide. Les stalagtites font un peu peur mais elles ne sont pas si pointues que cela!! peut-être est-ce nous qui nous mettons des barrières et créons cette période d'isolement, de retranchement dans notre monde, loin de tout. on regarde la vie avancer sans en prendre part... pas d'initiatives, pas d'actions... on regarde et on ne fait rien pour changer les choses.
    période de statu quo!!
    j'ai oublié de parler de ce soleil rouge, le soleil couchant mais annonçant des belles choses, le soleil que l'on rêve de se voir se coucher lorsque l'on se promène avec un n'amoureux au bord de l'eau... la couleur de la passion... je pense que l'on se met en retrait pour mieux prendre une décision.
    Pour la carte de l'hiver, il y a bien cette notion d'isolement mais je pense qu'il est essentiel de voir aussi le côté que ce repli est pour mieux redémarrer, pour mieux aller vers quelque chose de mieux je pense.
    ça pique et c'est glacial...
    là bas le petit soleil est tout chaud, mais tout seul, isolé dans son coin...
    les stalactites spointent directement sur des stalagmites...
    c'est la carte du piquant, du froid, des coups durs...
    cependant, une ville se dessine au loin derrière les montagnes, et là c'est la chaleur qui se dessine.
    donc pour moi, on est seul, isolé, et on souffre de diverses incuries, mais au loin se dessine un réconfort venant d'autrui....


    Carte 11 : La force :


    un arbre puissant se trouve juste sur la gauche, son tronc et ses branches semblent vigoureux.
    un peseur, peut être entouré de ses bras se trouve à droite...
    les bras semblent protéger le tête..
    au loin un menhir se repose sur le sable, bien dressé quand même...
    un tourbillon au fond à droite, et un croissant de lune constituent le reste du paysage...
    cette carte représente effectivement, la force, qui se retrouve dans tout.
    on avance sur et protégé, et le menhir nous attend tout dressé prêt à avancer avec nous....
    rassuré et forts, protégés vous sortirez de cette carte...
    Carte assez égnigmatique car son titre laisse présager quelque chose de bon mais en regardant on a l'impression d'avoir un paysage de désolement : un désert, une terre où rien ne peut pousser, au loin cet éclair qui vient attaquer ce sol de plein fouet, est-ce la lune que l'on voit au loin ou un nuage....
    Il y aussi cette masse au loin et l'arbre en premier plan. Cette carte est donc représenté par un tableau peu "joli"... mais n'est-ce pas pour nous dire que malgré les difficultés, les imprévus, les aléas de la vie, tout est réuni pour que l'on réussisse, que l'on obtienne notre objectif... on a au fond de nous la force, le pouvoir de surmonter les difficultés.



    Carte 12 : La vue :

    Là l'oeil se suffit à lui même, bleu et sur, il y a découverte à faire, et il l'a fait...
    c'est la carte de la découverte sur soi même ou sur d'autres choses, mais il est sur que l'on va le savoir...
    Pour moi c'est tout ce que l'on peut voir, observer.
    On est dans l'observation.
    ou alors, cela peut aussi représenter une personne centrée sur elle, cela dépend des cartes qui l'accompagne.


    Carte 13 : Les ténèbres :


    tout y est sombre, très noir...
    on y distingue cependant un personnage replié sur lui même, tête sur les genoux...
    un labyrinthe d'arbres et de béton se trouve juste en dessous...
    le personnage est à la croisée du chemin, il ne sait où il va ???
    il est perdu dans la nébuleuse...
    nous sommes dans la nébuleuse à la croisée..
    Cette carte se suffit à elle-même.... son titre explique bien que la situation est très difficiles et qu'il y a un mauvais passage. le chemin est sinueux et semé d'embuches...
    On ne voit pas correctement le monde extérieur, la personne peut être en dépression ou déprime... en tout cas, cela ne va pas bien et elle broye du noir...


    Carte 14 : Le printemps :


    La première chose qui m'attire l'oeil, c'est cette avion qui s'envole... on peut se poser la question s'il va vers le soleil ou vers la forêt..
    Mais il y a ce paysage tout clair au fond par rapport au devant de la carte qui est sombre. Le soleil est un peu masqué par les arbres mais pas totalement...
    Pour moi cette carte représent la fraicheur, la nouveauté, le début de quelque chose qui commence de façon toute belle...
    C'est un bon présage, si la personne sait mettre à profit le tout.
    génial, cet avion, il emporte nos soucis, menfin, c'est ce que je vois...
    tout le début de cette carte est sombre comme dans une nébuleuse...
    la forêt dense, mais le vert très pur, pas parsemé!!!
    au loin des montagnes très claires, dans une éclaircie, un lac, sur lequel voque un bateau...
    tiens, une lune semble s'être arrêtée sur une montagne, en face, tandis que le soleil éclaire le tout, à gauche, serait ce l'aube ?
    alors, pour moi, carte du renouveau, mais, juste en fin de gestation, ça bourgeonne....
    on arrive enfin vers une période plus claire, mais il faut savoir que l'on a encore à accomplir un travail sur soi.


    Carte 15 : Les apparences :

    un miroir se reflète sur l'eau, et aussi un fruit, paraissant germer, et ayant de belles feuilles, mais gâté à l'arrière...
    cette partie arrière ne se reflète pas dans le miroir...
    ahhh, les apparences...
    cette carte se défini très bien avec son image, on a la affaire à une situation loin d'être aussi claire qu'il n'y parait...
    Pour ma part cette carte reste égnigmatique parfois...
    Le plus souvent, elle est là pour indiquer que dans une situation, tout n'est pas dit... il faut aller chercher derrière le miroir le vrai visage d'une situation... il ne faut pas se fier à ce que l'on voit et chercher l'invisible !
    Elle peut aussi indiquer qu'une personne ne joue pas franc jeu et cache la vérité...



    Carte 16 : Le retrait :



    Cette carte se suffit à elle-même... cette cabane sur pilotis et cet aileron (un requin, un dauphin...)
    On se retrouve en observation dans notre vie, on prend du recul face à une situation, on s'isole du monde afin de réfléchir pour mieux avancer... il y a tout de même cette échelle qui indique qu'il y a une solution, une issue à notre situation... A nous de la trouver et de l'emprunter afin de rerentrer dans notre vie.
    Voilà pour cette carte... qui indique donc une période de réflexion et d'isolement.
    cette baraque sur pilotis est isolée même de la mer....
    tout y semble froid, comme en suspens...
    un bateau semble s'éloigner, tandis qu'une tête semble nager et arriver vers la baraque...
    les nuages semblent s'éclaircir...
    nous sommes donc isolés, mais pas totalement...
    soit par choix, soit par obligation, mais en tout cas, nous ne sommes pas si seuls....


    Carte 17 : L'été :


    le soleil brille...
    nous sommes apparemment sur une berge, pleine de verdure, et face à nous un bateau vogue vers une ile...
    un tonneau a gauche indique que le bateau part bien de notre ile...
    nous sommes alors murs, prêts à laisser se détacher de nous les choses devenues inutiles...
    prêts à ressentir la plénitude du moment, tout est pourvu, rien ne nous manque...
    voili ce que me raconte l'été...
    Logiquement, on commence une nouvelle page dans notre vie... il y a à la fois la lune et le soleil... donc une histoire se termine (la lune se couche) et une autre démarre ou alors il y a de nouvelles choses à prendre en compte... et il y a ce bateau qui navigue vers cette nouvelle ile au loin...
    C'est la carte pour moi qui annonce qu'une nouvelle ère démarre!!


    Carte 18 : L'odorat :

    Il y a ce nez en premier plan qui respire le parfum de cette fleur rouge... On distingue mal ce qu'il y a au fond de la carte car le soleil nous aveugle...
    le message de cette carte semble être : vous sentez correctement les choses, ne regardez pas autour de vous... suivez votre instinct... On a un bon feeling, un bon ressenti vis à vis d'une situation... A nous de nous écouter...
    un grand nez sur une fleur...
    mais le point d'impact semble plus loin....
    là bas, dans les montagnes, au fond du coin de verdure, souligné par le soleil lumineux....
    ne voit on pas plutôt ce que l'on se doit de voir, au lieu de suivre nos instincts ?
    ils sont bien présents nos instincts "soleil", mais on semble aveuglé par la fleur...
    allez, suivons nos instincts, ils sont bons....



    Carte 19 : Le gout :

    un repas est présent sur une table devant nous, repas bien consistant et pur. une vache au fond semble venir vers la table...
    un verre de vin est rempli et semble nous attendre, pourquoi nous attendre ?
    tout est plein, complet, mais aucune dégustation semble y avoir encore eu lieu...
    ne serait ce pour dire, qu'il faut arrêter de se poser des questions, tout est là, présent, on a plus qu'a tendre la main, ou bien à se laisser aller....
    la vie est devant, n'ayons pas peur des risques inéxistants...
    Pour moi cette carte reste assez énigmatique... dans l'assiette on voit notre terre avec un palmier qui en ressort. ll y a cette fraise sur la table, un verre d'eau, un de vin je suppose et autour du papillon, je ne sais pas quoi...
    cette carte semble m'indiquer que nous savons profiter de la vie, de ce qu'elle nous apporte...
    il y a toujours à la fois la lune et le soleil... donc on est dans un monde où tout parait bien... profitons du moment, on verra de quoi demain sera fait !



    Carte 20 : L'ouie :


    Il y a cette pierre en forme d'oreille, avec dessus un joli papillon bleu mais on voit un serpent s'en échapper...
    le fond de l'oreille me parait rempli d'eau...
    cette carte indique que nous devons tout écouter autour de nous et savoir classer le bon du mauvais... il faut prendre en considération tous les points de vue, mais c'est à nous d'avoir le dernier mot.
    une oreille en pierre, vers laquelle semble venir un serpent...
    au fond de cet oreille un lac, et au dessus, un papillon...
    un bosquet est là au loin....
    attention aux commérages, aurais je tendance à dire...
    cependant, un lac semble empécher l'entrée de ceux ci...
    un papillon au dessus invite à se divertir, et à ne pas écouter...


    Carte 21 : Elle :


    une femme nous regarde simplement, un soleil au fond, sur une terre aride...
    elle parle en elle-même...
    il s'agit tout simplement d'une femme à interpréter en tant que telle :
    amie ou amante...
    la première chose qui m'a interpellée, c'est pourquoi obligatoirement une femme blonde ?
    je n'ai toujours pas trouvé la réponse
    Il y a le soleil, une montagne derrière, une carte dans les tons jaunes, ocres...



    Carte 22 : La terre :


    Notre planète...avec cette navette... navette ou OVNI...
    cette carte représente toutes les choses cartésiennes... on n'a les pieds sur terre, on regarde devant soi... on cesse de rêver...
    On aime les choses carrées en quelque sorte en ce moment... on prend la vie comme elle vient..
    comment ne pas avoir les pieds sur cette terre, elle attire même les ovnis...
    une grosse lueur au milieu de la sphère, laisse naître l'espoir, cette lueur semble naître du tout petit point blanc, là bas dans le ciel...
    je dirais alors, une excellente nouvelle, qque chose de très bon va arriver...
    cependant, il faudra tout de même garder les pieds sur terre...



    Carte 23 : L'éclipse :

    Une planète noire cache le soleil, mais on le voit arriver... cette carte symbolise que l'on observe tout en se cachant, on ne dévoile pas tout, on attend... un jeu du chat et de la souris en quelque sorte...
    On reste dans l'ombre pour mieux observer et agir pour la suite...
    ou, la, moment noir, mais qui dure peu de temps...
    l'éclipse en question ne cache pas complètement la lueur au fond, non, il ne faut pas perdre espoir.
    le fil est tenu, mais il est bel et bien là, et surtout présent...
    c'est la carte aussi qui peut représenter une déprime passagère.


    Carte 24 : L'abstraction :

    la vie continue, on l'a devant soi, mais, il faut prendre du recul, s'abstraire...
    au fond, une silhouette sur un radeau semble aborder une ile...
    la silhouette est debout, donc en bonne santé...
    l'ile n'est alors qu'un lieu de repos...
    celui ci est aussi représenté par l'escalier au premier plan, qui monte sans fin....
    allez, on prend du recul.
    Cette carte montre pour moi, un chemin, une ascension...
    on progresse à condition de faire le bon choix et de bien regarder sa vie et de prendre du recul sur un événement.
    Cette carte est positive et permet d'entrevoir une issue à une situation.


    Carte 25 : Le toucher :

    là nous sommes sous l'eau, les yeux pourraient être émerveillés par un poisson...
    une main plonge alors, et veux saisir celui ci...
    cependant, au loin rode un requin, mais bien au loin...
    cela voudrait dire que l'on peut toucher, ce que l'on cherche, mais en restant quand même un peu sur ses gardes...
    Cette carte pour moi est comme si on vivait dans un rêve... on entrevoit quelque chose dont on a envie et on touche à peine cet objectif du bout des doigts. On avance comme si on avait les yeux fermés.
    Cette carte doit mettre nos sens en éveil et on doit rester sur nos gardes car ce que l'on a obtenu n'est pas certain et tout peut s'évanouir, disparaitre.



    Carte 26 : L'automne :

    Cette carte représente la fin d'un chapitre comme l'accomplissement d'une situation...
    On a fait le tour du problème et tout va se dénouer... elle peut aussi symboliser la fin d'une relation, la fin d'un travail... En tout cas, on clôture une situation pour passer à autre chose...pour moi tout dabord l'automne signifie la vieillesse, et aussi qque chose qui touche à sa fin...
    là l'arbre au bout, le ton orangé, le ponton où ne peut s'engager qu'une seule personne, me fait penser à une retraite, mais une retraite toute en douceur, le soleil étant encore très présent...
    une retraite où derrière il y a encore de la vie, peut être même l'émergence d'un nouvel espoir...



    Carte 27 : La lumière :

    cette carte est très belle...  pour moi, elle indique que nos problèmes vont trouver une solution, que l'on avance sur le bon chemin et que l'on arrive enfin à une vie plus tranquille et sereine.
    On est dans une période faste et positive; tout va avancer ou avance.
    la lumière, est pour moi la Solution, on y est, on est arrivé...
    le lampadaire précédant la grosse lueur du soleil laisse deviner que l'on sait être sur le bon chemin, mais que l'on a pas encore vu la bonne finalité de celui ci...
    donc, on est en route, et surtout, sur la bonne route...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks




    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique