• Fêtes païennes : Yule le solstice d'hiver




    Ou la fête des enfants.

    Yule marque le jour le plus court de l'année, et, comme les jours les plus difficiles de l'hiver viennent ensuite, il est plus justement désigné par le terme "milieu de l'année".
    De même que le solstice d'hiver marque la disparition du soleil, il témoigne aussi de sa renaissance, raison pour laquelle cette fête est aussi appelée "retour du soleil".
    Les anciens habitants de l'europe appelaient cette fête "nuit de la mère".
    De quelque manière qu'on le voit, le symbolisme de cette renaissance solaire se reflète dans les célébrations.

    à une époque sombre, quand la terre semble raide et délaissée, on apporte dans la maison des plantes toujours vertes :
    - houx pour la protection
    - lierre pour la promesse fidèle que porte la vie
    - gui pour la fertilité

    Aux premiers jours de l'hiver ces plantes rappellent que la terre redeviendra verte.
    La fête allège le coeur et fait partager l'amitié pour que l'individu se réchauffe de l'intérieur.

    Bien que la surface de la terre soit dénudée de la majeure partie de sa verdure lors de la saison obscure, les graines dorment dans le sol, prêtes à germer.

    C'est aussi le moment où l'on peut se plonger dans le tréfond de son mental et de son esprit pour méditer et trouver de nouvelles idées, projets et développements.
    Rappelez vous, les résolutions du nouvel an.

    Les bougies allumées pour ranimer le feu du soleil symbolisent aussi le désir de rallumer l'astre intérieur...

    Les enfants sont fêtés ce jour là en particulier, comme étant aussi la promesse de leur propre avenir.

    Vous pouvez commencer à créer des décors de noël avec vos enfants...





    « La citation du week endMédiumnité, entrer en contact »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,